Archives par étiquette : historiographie

Pour en finir avec le mythe autour de William Jones et la linguistique comparative

Il est courant d’entendre ou de lire que William Jones (1746–1794), orientaliste britannique et juge colonial à Calcutta, est le pionnier de la linguistique historique et comparative. Mais il s’agit en réalité d’un mythe très éloigné de la réalité.

Continuer la lecture

Sur l’origine d’« indo-germanique » | Mais où sont passés les Indo-Européens ?

J.-P. Demoule, dans son ouvrage Mais où sont passés les Indo-Européens ? (2014),1 met en parallèle le développement des recherches sur l’indo-européen et celui du nationalisme allemand, avec en arrière-plan la récupération idéologique de travaux scientifiques. Il insiste ainsi à plusieurs reprises sur l’emploi en allemand du terme indogermanisch (« indo-germanique ») pour « indo-européen », qui trahirait les ambitions nationalistes inavouées des études indo-européennes. Or, il s’agit là d’une interprétation discutable des faits historiques. Continuer la lecture

  1. Voir également les critiques de Guillaume Jacques (1, 2, 3, et 4), Laurent Sagart (ici) et moi-même (Thomas Pellard, 1, 2, 3, 4, 5, 6). []

Découverte historiographique linguistique: Des courses hippiques aux anguilles

En effectuant des recherches bibliographiques en ligne, je suis tombé par hasard sur le manuel de japonais (A handbook of colloquial Japanese) de 1889 (2e édition) de Basil Hall Chamberlain (1850–1935), un des premiers japonologues. En plus d’être un témoignage de la langue japonaise de la fin du XIXe siècle, il est intéressant d’un point de vue de l’historiographie linguistique. Continuer la lecture