Archives mensuelles : avril 2018

Sur l’origine d’« indo-germanique » | Mais où sont passés les Indo-Européens ?

J.-P. Demoule, dans son ouvrage Mais où sont passés les Indo-Européens ? (2014),1 met en parallèle le développement des recherches sur l’indo-européen et celui du nationalisme allemand, avec en arrière-plan la récupération idéologique de travaux scientifiques. Il insiste ainsi à plusieurs reprises sur l’emploi en allemand du terme indogermanisch (« indo-germanique ») pour « indo-européen », qui trahirait les ambitions nationalistes inavouées des études indo-européennes. Or, il s’agit là d’une interprétation discutable des faits historiques. Continuer la lecture

  1. Voir également les critiques de Guillaume Jacques (1, 2, 3, et 4), Laurent Sagart (ici) et moi-même (Thomas Pellard, 1, 2, 3, 4, 5, 6). []